Comptes-rendus municipaux

Compte-rendu du 2015-12-17

 

Conseil municipal - Le Pêchereau

Jeudi 17 décembre 2015

 

Le conseil municipal s'est réuni Jeudi 17 décembre.

 

Parmi les sujets à l'ordre du jour :

 

Comme enclenché en 2014, le conseil municipal a continué l'actualisation des tarifs de services municipaux comme la cantine, le gîte et l'eau.

Les tarifs de la cantine n'ont pas été augmenté depuis 2006, il devenait nécessaire de les ajuster. Au-delà d'un réquilibrage, cette augmentation de 30 centimes sur 10 ans, permettra de prolonger un travail engagé sur l'amélioration de la qualité des denrées. Il s'agit de faire évoluer les menus en introduisant des produits locaux, bio, de saison et moins de surgelés. Le tickets de cantine sera donc à 2,45 euros par repas par enfant à compter du 1er mars 2016.

Concernant le tarif de l'eau, il connaîtra au 1er janvier 2016 comme l'an passé, une augmentation de 0,10 euros/m3 (la tarif sera de 1,3 euros/m3). La majorité de notre eau est achetée au syndicat des eaux de la commune de Maillet (65 000 m3), les tarifs de ces achats continue d'augmenter chaque année.

L'augmentation de ce tarif correspond donc à la répercussion du prix d'achat au syndicat des eaux de la commune de Maillet et à la volonté municipale de continuer à équilibrer le budget de l'eau. Cette recherche de l'équilibre nous permet de projeter à long terme les investissements à réaliser sur la commune (forage à l'arquebuse, remplacement de réseau...).

 

Le conseil municipal a aussi validé les demandes de financements pour les projets de sécurisation du Chemin Vert, de la rue de Pierrettes ainsi que pour le projet d'aménagement des abords de la mairie.

Il est respectivement demandé 30 599 euros de subventions aux amendes de Police qui représentent 40% des dépenses éligibles (76 498 euros) des projets de sécurisation.

Ainsi que 173 984 euros auprès de l'État, le conseil départemental, les amendes de Police, le Pays Val-de-Creuse Val-d'Anglin, les réserves parlementaires et le ministère de l'intérieur pour le projet des abords de la mairie. Ces demandes s'effectuent sur un total de dépenses de 245 260 euros.

 

Concernant le projet de fusion des communautés de communes du pays d'Argenton et d'Éguzon, après un long débat qui a porté sur le principe de la fusion des communautés de communes mais aussi beaucoup sur les modalités et la démarche qui ont été proposées ces dernières semaines par les communautés de communes, le conseil municipal a émis un avis défavorable par 10 voix contre, 3 abstentions et 5 voix pour.

 

Enfin différents sujets ont concerné des décisions modificatives budgétaires ou diverses autorisations (classement d'un chemin rural, autorisation de démolition, résiliation d'un bail emphytéotique).

 

 

 Voir le fichier PDF