Comptes-rendus municipaux

Compte-rendu du 2018-03-29

Conseil municipal - Le Pêchereau

Jeudi 29 mars 2018

 

Le conseil municipal s'est réuni Jeudi 29 mars avec notamment à l'ordre du jour différents points relatifs aux questions budgétaires pour l'année 2017 et 2018, mais aussi la consultation pour le projet de création d'une commune nouvelle et le lancement d'un projet alimentaire territorial.

De la même manière que ces dernières années, les conseillers municipaux ont choisi de ne pas augmenter les impôts locaux, en validant le maintien des taux d'imposition à l'identique par rapport à l'année 2017.

 

Les élus municipaux ont procédé à la validation des comptes administratifs et de gestion pour l'année 2017. Dans le même temps, les élus municipaux ont procédé à la validation des budgets pour l'année 2018. Ces budgets s'inscrivent dans la continuité des années précédentes, en étant vigilant sur les « ressources » pour chacun des projets à mettre en œuvre. Le budget unique de la commune s'équilibre en dépenses et en recettes en section de fonctionnement à 1 391 569,34 euros et en section d'investissement à 1 354 943,24 euros. Le budget unique eau s'équilibre en dépenses et en recettes en section de fonctionnement à 363 878,43 euros et en section d'investissement à 278 348,42 euros. Enfin le budget unique assainissement s'équilibre en dépenses et en recettes en section de fonctionnement à 107 400,78 euros et en section d'investissement à 312 361,08 euros.

Plusieurs projets sont programmés pour cette année comme par exemple une première tranche de réfection de l'avenue du Général Leclerc, la rénovation de l'ancienne mairie, l'isolation phonique et le changement du revêtement du restaurant scolaire, la fin de l'étude patrimoniale de notre réseau d'eau ou encore l'extension de l'assainissement collectif au secteur de Vilaines.

Concernant le projet de création d'une commune nouvelle, le conseil municipal a validé l'organisation d'une consultation pour avis des électeurs sur l'opportunité de création d'une commune nouvelle entre les communes d'Argenton-sur-Creuse, Le Pêchereau et Saint Marcel le 3 juin 2018. La question sera : « Êtes-vous favorable à la création d'une commune nouvelle entre Argenton-sur-Creuse, Le Pêchereau et Saint Marcel ? » Un dossier d'information sera mis à la disposition du public dans chaque mairie du 14 mai au 2 juin 2018.

Les trois communes d'Argenton, Le Pêchereau et Saint-Marcel sont volontaires et motivées par un objectif commun qui est celui d'améliorer l'approvisionnement et le fonctionnement de leur(s) cantine(s) tout en offrant des repas de qualité, composés dans une proportion croissante de produits locaux et biologiques. Profitant de leur proximité géographique, elles ont élaboré ensemble un projet alimentaire territorial pour instaurer une dynamique locale et ainsi faciliter l'évolution des pratiques de chacun par une réflexion collective et un travail collaboratif. Ce projet consiste notamment à la mise en place d'une gouvernance partagée autour de ce projet alimentaire territorial (PAT), entre élus et avec l'implication des professionnels de la restauration et de la production, la coordination des productions existantes et le soutien aux nouvelles installations notamment maraichères par le biais de structures d'approvisionnement locales émergentes, la sensibilisation des publics (élus, enfants, parents, enseignants, personnel en salle et responsables d'activités) aux enjeux d'une alimentation saine et relocalisée.

À terme, il est bien entendu envisagé une évolution du fonctionnement des trois services de restauration vers plus de coordination. Il s'agira alors de modéliser un mode d'approvisionnement efficient en produits locaux de qualité qui permette à la fois de soutenir les installations agricoles du territoire et à la fois de garantir un approvisionnement en quantité et qualité aux restaurants concernés.

Dans ce cadre, le conseil municipal crée un groupement de commande en vue de la passation d'un marché public de prestations intellectuelles pour se faire accompagner sur ce projet. Le conseil municipal valide aussi le plan de financement dont le montant prévisionnel de cette opération s'élève à 65 899,27 euros HT. Le projet est susceptible d'être subventionné par l'Europe dans le cadre du dispositif Leader et par la Région Centre Val de Loire dans le cadre du dispositif à vos ID.

 

D'autres sujets ont été abordés à ce conseil : vente de terrain, projet urbain partenarial, tableau d'effectifs du personnel.

 Voir le fichier PDF